• 30Juin 20

Conservation des requins : nouveau plan au Costa Rica

Ce nouveau Plan d’action national pour la gestion et la conservation des requins fut construit par l’Institut Costaricien de la Pêche et de l’Aquaculture (INCOPESCA).

Le nom du programme se nomme PANT-CR-2020-2025, si vous voulez avoir les détails du plan.

La conservation des requins au Costa Rica

Le ministère de l’agriculture a indiqué que le plan de conservation des requins fait partie des efforts qu’il mène avec la participation de spécialistes des institutions publiques liées à la question, ainsi que des pêcheurs, des exportateurs, des experts des universités publiques et des représentants d’autres organisations non gouvernementales.

conservation-des-requins-ailerons-coupes-costa-rica-decouverte
Un plongeur constatant le massacre.

La nouvelle version du document a été préparée sur la base des leçons et des expériences tirées du premier PANT-CR, qui a été rendu officiel en 2009.

En outre, il rassemble les apports et les différentes connaissances, du secteur productif autour des pêcheries qui capturent les différentes espèces de requins de manière dirigée ou accidentelle, des commercialisateurs, des fonctionnaires représentant les institutions gouvernementales et les ONG, qui ont participé à un atelier récemment organisé à Puntarenas (côte Pacifique).

Un travail d’équipe 

Ce document est important pour la conservation des requins car il intègre les connaissances scientifiques et traditionnelles pour le succès de la norme qui vise une gestion durable et responsable de la  population de requins, à tous les maillons de la chaîne, de la pêche à l’exportation.

Le nouveau PANT-CR-2020-2025 fait partie des engagements du pays et répond aux réglementations et accords internationaux tels que la Commission interaméricaine du thon tropical (CITT), et les avis de commerce non préjudiciable (NDD) de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). Il correspond également à une action spécifique du plan de travail du projet d’amélioration des pêches (FIP) pour le thon, le mahi-mahi (une merveille de poisson pour le palais) et l’espadon du Pacifique du Costa Rica, premières concernées en terme de conservation des requins et de leurs pêches accidentelles ou frauduleuses.

La proposition, qui en est à la dernière phase d’examen en vue de son officialisation rapide, comprend la formation d’un comité technique permanent, coordonné par la INCOPESCA, qui aura pour mission le respect des normes de ce document pour la conservation des requins.

Cet article Conservation des requins : nouveau plan au Costa Rica est apparu en premier sur Costa Rica Découverte.

Pas réflexions au sujet de « Conservation des requins : nouveau plan au Costa Rica »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE